Les Samsung en Europe pour la défense des droits des travailleurs

Avec le soutien du Comité international pour les libertés démocratiques en Corée du Sud (CILD), c’est une tournée exceptionnelle qu’effectue en Europe (France, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne, Suisse), du 2 au 18 décembre 2016, une délégation sud-coréenne de travailleurs et de membres de familles des travailleurs de Samsung. Pour ne plus jamais entendre dire qu’on ne savait pas ce qui se passait chez Samsung, qui est par ailleurs l’un des conglomérats sud-coréens les plus impliqués dans le scandale Choi Soon-sil – du nom de la gourou de la chef de l’Etat ayant entraîné le vote d’une motion de destitution de la Présidente par le Parlement sud-coréen. Nous rendons compte ici de l’étape parisienne de la tournée européenne des Samsung, par ailleurs soutenue par le Parti populaire démocratique de Corée du Sud.

631497077_zq6mth3f_image

Rencontre d’une délégation du CILD avec les Samsung, le 4 décembre 2016

Manifestations publiques70 participants place de Stalingrad le 3 décembre, à l’occasion d’une manifestation co-organisée par le CILD, où une représentante de la CGT chômeurs et précaires a pris la parole, avant que la présence des travailleurs sud-coréens ne soit saluée lors de la 14e manifestation des chômeurs et précaires – mais aussi rencontres, non seulement avec une délégation de membres du CILD (le 4 décembre dans le quartier de Montparnasse), mais aussi avec des médias, des syndicats (la CGT au siège national) et des formations politiques (dont le Parti de gauche) : indéniablement, les travailleurs et associations défendant les travailleurs de Samsung ne se sont pas passés inaperçus dans la capitale française.

Et leur message est édifiant. Tout d’abord, celui d’un homme, Kim Sung-hwan, Président du Syndicat général des travailleurs de Samsung, non reconnu par le groupe : alors qu’il travaillait auprès d’un sous-traitant de Samsung, Kim Sung-hwan a créé en 1996 un syndicat indépendant, ce qui a entraîné la rupture de son contrat de travail puis une condamnation à trois ans de prison, de 2005 à 2007, suite à une plainte pour diffamation déposée par la firme. Depuis octobre 2012, Kim et ses camarades manifestent tous les mercredi devant le siège de Samsung pour exiger le respect du droit constitutionnel de s’organiser en syndicat et, plus généralement, la défense des droits des travailleurs.

Car le désastre humain et social causé par le groupe est plus large. Que penser du récit de ces deux femmes, dont l’une (Jung Ae-jung) a perdu son mari, l’autre (Kim Ji-sook) sa petite soeur, suite aux leucémies causées par des produits toxiques utilisés dans les chaînes de fabrication ? Kim Ji-sook elle-même souffre d’une leucémie : au total, 223 salariés ou anciens salariés du groupe sont atteints de leucémie, et 76 d’entre eux en sont morts. Pourtant, le groupe Samsung s’obstine à reconnaître le moins possible de leucémies comme des maladies professionnelles dont il est responsable. La loi d’airain du profit est à ce prix.

Mais que penser aussi du récit poignant de Choi Sung-chul, ancien patron de PME qui était un sous-traitant de Samsung et avait trois usines, deux en Corée du Sud et une en Chine ? Il a tout perdu, révélant ainsi que le droit des entreprises sud-coréen est distordu au profit des plus grands groupes.

Pour faire taire ses opposants, Samsung lance des procès, achète le silence des médias sud-coréens, met sur écoute et organise des filatures. C’est contre ce système politique et économique corrompu, dont Samsung est le symbole le plus flamboyant, que des millions de Coréens se sont soulevés ces dernières semaines, jusqu’à obtenir le vote par le Parlement d’une motion de destitution de la Présidente Park Geun-hye. Mais ce n’est qu’un début, pour l’avènement d’une réelle démocratie politique et sociale en République de Corée, et qui exige plus que jamais la solidarité internationale avec les militants politiques et syndicaux en lutte. Tel est le sens du combat mené par le CILD.

631497077_3fedt9o7_image

Regarder toutes les photos du voyage en Europe sur le site Internet du Syndicat général du groupe Samsung (cliquer sur le jour correspondant)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s