Nouvelle manifestation à Paris le 26 novembre pour la démission de Mme Park Geun-hye

Après le succès des manifestations du 12 novembre 2016, tant à Séoul qu’à Paris, la mobilisation ne faiblit pas pour obtenir le départ de la Présidente sud-coréenne Mme Park Geun-hye : les manifestations organisées en République de Corée le 19 novembre ont réuni à nouveau quelque 1 million de participants selon les organisateurs, qui entendent poursuivre la lutte jusqu’à la victoire. Les Coréens de Paris organisent pour leur part un nouveau rassemblement, le samedi 26 novembre 2016 à 15h, place du Trocadéro, toujours avec le soutien du Comité international pour les libertés démocratiques du Corée du Sud (CILD) – qui lie le départ de Mme Park au combat pour la démocratie et les libertés publiques.

Alors que la justice a déclaré que la chef de l’Etat était complice des activités définies comme « criminelles » menées par Choi Soon-sil et deux des anciens collaborateurs de la Présidente, les manifestants ont d’ores et déjà obtenu un premier succès pour mettre fin à l’accaparement du pouvoir économique et politique par une caste qui a entraîné la Corée du Sud sur une voie autoritaire : les partis d’opposition se sont ralliés au mot d’ordre des manifestants de départ d’une chef de l’Etat dangereuse, incompétente et corrompue, en engageant si nécessaire une procédure de destitution – une démission volontaire n’étant pas à l’ordre du jour, puisque Mme Park s’accroche au pouvoir et tente d’engager, comme toujours, une diversion en faisant souffler le « vent du Nord ».

Dans ce contexte, les fissures apparues au sein du parti majoritaire rendent possible d’atteindre le seuil de deux tiers des députés pour voter la destitution, qui requerra cependant ensuite l’accord de six des neuf juges constitutionnels… essentiellement nommés par des administrations conservatrices !

Dès lors, seule la voix du peuple peut faire entendre l’exigence de justice et de démocratie dont le départ de Mme Park Geun-hye, qui doit répondre de ses actes devant la justice, marquera le premier acte. La section française du CILD appelle ainsi toutes et tous à rejoindre la mobilisation internationale, en participant au rendez-vous organisé place du Trocadéro, à Paris, le samedi 26 novembre 2016 à partir de 15h.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s