Les travailleurs coréens en grève pour défendre le droit du travail

KCTULe 24 avril 2015, la Confédération coréenne des syndicats (Korean Confederation of Trade Unions, KCTU) a appelé à la grève pendant 24 heures pour dénoncer les projets de réforme du droit du travail, visant à favoriser les licenciements et à accroître les emplois précaires en contrat à durée déterminée (CDD).

Selon la KCTU, ce sont plus de 260 000 travailleurs qui ont répondu à son appel, notamment dans l’enseignement, la santé et l’industrie automobile (Kia Motors).

La KCTU appelle également à l’augmentation du salaire minimum et au retrait du projet gouvernemental de baisse des pensions de retraite des fonctionnaires.

Le Comité international pour les libertés démocratiques en Corée du Sud soutient pleinement les revendication des travailleurs coréens, la flexibilité toujours accrue du marché du travail créant une pression continue à la baisse pour diminuer les salaires et dégrader les conditions de travail. La casse des autorités sud-coréennes contre le droit du travail inscrit la répression accrue contre les militants politiques et syndicaux sud-coréens dans une logique viscéralement antisociale.

Pour signer l’appel « contre la répression politique en Corée du Sud, contre l’interdiction du Parti progressiste unifié »

Pour rejoindre le Comité international pour les libertés démocratiques en Corée du Sud

solidaritefrancecoree@yahoo.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s