La liste de Sung Wan-jong éclabousse le Parti Saenuri

9 avril 2015, 15h30 : la police découvre le corps sans vie de Sung Wan-jong. Le PDG de l’entreprise de construction Keangnam, qui faisait l’objet d’une enquête pour corruption et pour fraude s’intéressant aux subventions reçues par son entreprise, a laissé derrière lui une note dans laquelle il a expliqué son suicide et donné une liste de personnalités du parti Saenuri (conservateur, au pouvoir) auxquelles il aurait versé d’importantes sommes d’argent.

Depuis l’époque de la junte militaire, longtemps dirigée par le général Park Chung-hee, père de l’actuelle présidente sud-coréenne, les conservateurs sud-coréens ont largement soutenu le développement de groupes économiques confiées à des personnalités proches d’eux. En contrepartie, ces mêmes groupes ont été des bailleurs de fonds des généraux sud-coréens et de leurs partisans.

Peu avant sa mort, Sung Wan-jong avait déjà déclaré avoir versé des pots-de-vin, en utilisant pour ses révélations le quotidien d’opposition (centre-gauche) Kyunghyang Shinmun. S’étant décrit comme proche de la Présidente Park Geun-hye, Sung Wan-jong avait été meurtri d’être associé aux scandales de corruption du prédécesseur de Mme Park, M. Lee Myung-bak, également de sensibilité conservatrice.

Dans la liste des personnalités qu’aurait corrompues Sung Wan-jong apparaît le nom de l’actuel Premier ministre, Lee Wan-koo, en poste seulement depuis février 2015, ainsi que du directeur de cabinet de la Présidente Park Geun-hye. Malgré les démentis des personnalités mises en cause, Moon Jae-in, qui dirige l’opposition parlementaire, a exigé des explications de l’administration Park, demandé le départ du Premier ministre et condamné la Présidente Park pour avoir maintenu son déplacement en Amérique latine, alors que le Premier ministre, appelé à la remplacer en son absence, est sous le coup d’une inculpation.

Ce déplacement à l’étranger intervient par ailleurs au moment du premier anniversaire du dramatique naufrage du ferry Sewol, qui a fait 304 morts le 16 avril 2014. Yoo Byung-eun, dont la famille détenait l’entreprise maritime Chonghaejin propriétaire du Sewol, se serait suicidé après qu’un corps sans vie, initialement considéré comme celui d’un SDF, a été présenté comme celui de l’homme alors le plus recherché de Corée du Sud.  Yoo Byung-eun était aussi notablement proche des milieux conservateurs, et les familles des victimes du Sewol accusent aujourd’hui le pouvoir de multiplier les obstacles à la conduite d’une enquête indépendante, alors qu’apparaissent des scandales de corruption entre Chonghaejin et les autorités sud-coréennes.

Entre la liste de Sung Wan-jong et l’affaire du Sewol, deux scandales atteignent directement la Présidente Park Geun-hye. Mais la corruption n’est-elle pas le corollaire naturel des régimes autoritaires ? Le besoin de vérité et de transparence exige que les gouvernements occidentaux cessent leur soutien complaisant au pouvoir conservateur sud-coréen, en faisant pression sur les autorités de Séoul pour qu’elles cessent la répression contre les opposants,  libèrent l’ensemble des prisonniers politiques et rétablissent dans ses droits le Parti progressiste unifié, interdit à l’issue d’une farce juridique. Les membres du Comité international pour les libertés démocratiques en Corée du Sud continueront d’agir en ce sens et à sensibiliser les opinions publiques, étant solidaires du combat courageux mené par les hommes et les femmes qui luttent pour la liberté et la justice en Corée du Sud.

Mise à jour 20 avril 2015 : le Premier ministre Lee Wan-koo, qui était entré en fonctions le 17 février 2015, a démissionné.

Pour signer l’appel « contre la répression politique en Corée du Sud, contre l’interdiction du Parti progressiste unifié »

Pour rejoindre le Comité international pour les libertés démocratiques en Corée du Sud

solidaritefrancecoree@yahoo.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s